Leblog
DÉPÊCHES FRAÎCHES
29/05/2017
en tout cas, relâche un peu.
Comme je me trouvais propriétaire d'une petite quinzaine de jours off, ben je me suis dit comme ça : si je faisais le tour du monde histoire de trouver un endroit où pourrait se dérouler le prochain bouclage ? Hm... m..? 
J'étais juste en Miles, aussi me revoilà comme il y a deux ans dans les Antilles, Guadeloupe. Dont j'ai pu faire le tour.

Deux lieux ont particulièrement retenu mon attention selon quelques critères basiques requis pour ce genre d'événement : éloignement relatif des voisins, bonnes bouteilles, bonne bouffe, capacité d'accueil, grande patience du patron.

1. La Touna, le nez dans la mer des Caraïbes. On dégustera langoustes, chatroux, lambis, vivaneaux, poulets, ouassous, marlin et quelques autres délicats trucs.
Beau plancher, confortable on peut y dormir sous certaines conditions (autour de 4,32g).

2. Un autre, le Coco Café, Porte D'enfer, croisement Atlantique/Caraïbes. Les langoustes y sont aussi de la fête selon le bon vouloir se bouger des pêcheurs du coin qui n'ont pas toujours que ça à foutre, de pêcher.
Attention : Les piafs du coin se servent directement dans votre assiette ! Faut faire avec.

Pour dormir ici, la plage. Voilà, c'est simple. Si petit frimât nocturne (ça peut quand même friser les 23° vers minuit-une heure), les sargasses échouées feront un délicat et douillet couchage. Bon, ça pue méchant mais enfin, il sera "tard", hein ?

Pour les auteurses : prévoir crème solaire indice 50 et d'aimer le rhum.

J'attends maintenant rapidement un avis, un choix, de la nouvelle et éclairée taulerie en chef de Fluide Glacial.
J'ai bon espoir, si, si, j'ai bon espoir. Globalement...
Autre lieu possible, mais terrasse un peu près de l'eau quand même...

28/05/2017
Je t'aime. Même si, tu sais, ordure, je t'aime...
Le village d'Artas revendique être le « berceau de la Fête des mères ». En effet, le 10 juin 1906, blablabla...

12/05/2017
Tiens, bah oui, c'est pile la date de sortie en kiox du 493 de Fluide. On a du bol.
La couv, un revenant ici, c'est Chauzy et c'est beau.
L'histoire derrière, c'est un bouquin. Un bouquin de Pelot. Pierre Pelot. Le papa de Dylan, ouais...
L'été en pente douce, les amises, c'est pas de la merde. C'est de l'Amour.
C'est un film aussi. En couleur.
Le premier juin 2017, oubliez pas !
Tiens, une première page (la 7, du Fluide 493.)

10/05/2017
des vrais !
Tiens, andouille, Thiriet qui a la plume alerte comme tu as, va savoir, la plerme alute. Bien-sûr que ça ne veut rien dire, mais tu es là, à rien branler, sur internet...
N'as-tu pas mieux à faire ?
Bisou.
Allez, un autre (dessin) :

07/05/2017
J'ai intercepté ton courrier mais que tu as en masse...

Je ne résiste pas à l'envie d'éditer ici un de ces petits trésors exprimés du cerveau des merlans humains qui, presque chaque jour et partout sur l'hexagone de la France, réussissent à dessiner dans le merdier ambiant un petit sourire, certes narquois, sur nos lèvres pincées.
Continuez les gars/filles !
Merci à CONSTANCE, vigilante lecteuse qui s'est de plus fendue d'un commentaire approprié :
Celui là est tellement énorme que Fluide doit sans doute l'avoir déjà reçu. Le cas échéant il me semble que cette rencontre hors du commun des deux mondes merveilleux que sont la coiffure et la religion chrétienne mérite le détour à Albi. Et bien dégagé derrière les hosties s'il vous plaît!
Amen.
Retrouvez Movida au meilleur d'elle-même chaque mois dans Fluide Glacial et, surtout, n'hésitez pas à lui écrire !

02/05/2017
Placid, l'élégant Placid, expose ses huiles (et une sélection de beaux dessins) du 12 mai au 10 juin 2017 à la galerie Corinne Bonnet
C'est beau ce que peint Placid. C'est charmant. C'est pittoresque et c'est pour ça que ça vaut le coup d'être peint !
Scènes pittoresques, ça s'appelle fort bien à propos.
Allez-y, car c'est pas tous les jours. Le vernissage (Placid sera là) c'est le jeudi 11 mai 2017 de 17h à 21h.

http://galeriecorinnebonnet.com/artiste/placid
GALERIE CORINNE BONNET
Cité artisanale
63 rue Daguerre - 75014 Paris
+33 (0)1 43 20 56 06 / +(33)6 82 66 08 89
http://www.galeriecorinnebonnet.com

01/05/2017
Pas, à priori, grand chose à voir avec le festival des éditeurs de BD, MAIS avec des gens qui vivent sur place et font des choses à découvrir toute l'année.
L'ami Philippe Guerrieri nous dit :
Je t'envoie ce message pour te tenir au courant de mes dernieres frasques.
Je viens d’'emménager a Angoulême , pour rejoindre mon amie Marie Deschamps et nous proposons un concert dessiné "La chèvre de Mr Seguin", version Rock n'Roll, Marie dessine en live sur grand écran et moi je joue de la basse sur la musique que j'ai composé.

Philippe Guerrieri a déjà fait des trucs chez nous, enfin, dans le journal du web du canard.
Il s'agissait, mais si, rappelle-toi, d'une mise en musique de quelques strips de FASTEFOOD (des bons Bernstein & Pluttark). Et c'était très bien foutu !
Détail :

29/04/2017
Bon, nan, mais sur les murs de ma petite ville.
Tiens, là, aujourd'hui, le dimanche d'avant l'autre dimanche de la fin de notre petit monde moderne de proximité indécis malheureux, ne pouvant, pauvre de lui, choisir entre ultra-libéralisme et fascisme, rue Del Sarte (un artiste encore, ben oui : on est dans le 18e arrondissement, pas siècle, même si on se demande.)
Le camarade BLASE est passé un jour au bouclage, rue de la Banque (hihihi, Macron ! Macron !)
On avait fait (moi surtout) un petit article sur son travail qu'a bien mis en valeur (le travail de Blase) dans le journal, notre expert en machins modernes ou contemporains (il est vivant Blase), Thomas Bernard, qui a trois narines, dans le FLUIDE 485.
C'est lui, Blase.

25/04/2017
sera en kiox de 4 mai 2017 environ.
Pour patienter un peu, tiens, un des meilleurs dessins du canard extrait d'une des DEUX PAGES MAG, page 32.
Bravo Thiriet !
Fluide Glacial N°492
4€90
4 mai 2017

21/04/2017
"J'ai un don pour flairer les plus belles truffes de l'art contemporain, d'ailleurs dans le milieu on m'appelle... La 3eme Narine"

Chroniqueur Art Contemporain pour Fluide Glacial depuis 2 ans déjà, Thomas Bernard organise en Mai 2017 prochain une exposition avec une partie des artistes chroniqués chaque mois dans le journal : La III ème Narine. En collaboration avec Fluide Glacial.
Ce sera à Nice, à l'Espace à Vendre.

Thomas Bernard nous en dit plus en écrivant fort bien ceci :

«Bluettes humoristiques, les chroniques de la 3eme Narine mettent en scène d'authentiques artistes contemporains aux prises avec un pigiste aussi crevard que chic, aux mœurs et méthodes d'investigation plus que douteuses.
Acculé par des dettes de jeu contractées au casino le Pélican de Jade à Monaco, le galeriste de L'Espace A VENDRE, Bertrand Baraudou a convié la IIIème Narine à lui pondre un projet d'exposition bankable, ultime tentative désespérée pour échapper à la faillite...

Pendant 9 semaines, 27 œuvres de 27 artistes passés sous la plume de l'auteur seront tirées au sort et accrochées au rythme de 3 tous les 7 jours.
Une exposition instable au nom improbable dont le sens en suspens se rejoue à chacun des accrochages et recule in extremis l'arrivée des huissiers.
»

Vous savez tout. Ou presque :
http://latroisiemenarine.tumblr.com
Les Artistes :
Gilles Barbier, Amélie Bertrand, Xavier Boussiron, Baptiste Brunello, Charlie O., Frédéric Clavère, Clédat & Petitpierre, Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, Bertrand Dezoteux, Eric Duyckaerts, Richard Fauguet, Hippolyte Hentgen, Joël Hubaut, Jacques Julien, Arnaud Labelle-Rojoux, Thierry Lagalla, Léa le Bricomte, Philippe Lebruman, Saverio Lucariello, Philippe Mayaux, Lucien Murat, Guillaume Pinard, Jérémy Piningre, Abraham Poincheval, Hugues Reip, Elsa Sahal, Taroop & Glabel.

Commissariat : la Véranda.
Artwork by Erwann Terrier

Écoutez

Une colonne à la Une
Le camarade Al Coutelis sort un bouquin en avril 2017 prochain : "Nous, forçats du tour de France" (LE TROISIÈME HOMME éditions.)
Des récits des cyclistes galériens du Tour au début de XXe siècle par Jean-Paul Rey illustrés par l'ami Al, donc.
Infos : http://bit.ly/2kKK1HU

L'immense John Hurt est mort aujourd'hui 27 janvier 2017 mais à Londres.
On se permet ici de faire ce léger hommage à un acteur de cinéma aussi génial que... aussi génial.

Une attention chaleureuse, un message de coolitude à toustes...

Ici, par Yan Lindingre, créateur du prix accompagné de Denis Hilt, sculpteur, créateur du trophée.
Une version adoucie d'une touche de féminité.
Vous verrez ça le 28 janvier 2017 vers midi au festival de BD d'Angoulême dans le cadre du Off, impasse Schlingo...

On était le 18 janvier 2017 (ça file, hein ?!). Jackie Berroyer est venu faire un coucou...

De 20h à à pu d'heure !
Vous êtes tristes et pas jouasses de ne pas être de la fête ? Appelez-nous ce soir :
06 18 95 72 73 / 01 40 03 97 41 (demandez Valentine. Mot de passe : coincoin.
Jusqu'à 23h.)
Allez, la bise.

PAN PAN PAN PAN PAN ! TAKATAKATAKK !!!

On est tous le 7 janvier.

Les copains de CHARLIE sont tombés par terre SOUS LES BALLES (putain, imaginez ça !) il y a donc deux ans.
Bon, c'est pas pour se vanter, mais on y pense.
On pense à eux.
Certains étaient carrément des amis.
Les autres des collègues avec affinités journalistes normalement libres.
Sauf que oui, non...

Et ils sont morts.
PAN ! PAN ! TAKATAKATAKK !

Une bise dans l'espace infini à leur mémoire immortelle...

Et c'est Ju/cdm qui l'a faite.

Soyez cool en 2017 !


Page 3
Page 42
Page 1
Page 1