Leblog
DÉPÊCHES FRAÎCHES
18/04/2017
OUI !
La preuve : on est le 18 avril 2017 et l'intégrale du lunaire sac à vin de l'espace c'est demain qu'elle est en librairie sur Terre. On sera le 19 avril 2017.
C'est bien demain.
COSMIK ROGER. C'est un vrai héros créé par deux /cdm : un MO et un JULIEN. Deux grands immenses talents, je le rappelle.
Ah oui : c'est pas la couv. définitive ci-dessous, non ça, c'est un cadeau. On vous la laisse découvrir celle en vrai (elle est pas loin. Une portée de clic...)
* Ah, ben, c'était avant-hier maintenant. Ça file, hein ?
Les deux gars

30/06/2017
Le 6 juin 2017 dernier, c'était.
Un pseudo-bouclage en vérité car pas de marges (adieu les marges, on dirait bien, misère...) Mais une vraie bouffe !
On était un bon millier et c'était très bon comme toujours au Bougainville (rue de la Banque, Paris 2. Allez-y.)

Clic :
Bon, rien de bien exceptionnel côté photos, j'ai pas trop bougé mon gros cul de la chaise (motivation moyenne), mais j'étais toujours payé un pont, alors.
C'est aussi histoire de quand même marquer le coup après l'avoir accusé.
Du noir et blanc, donc (la flemme, je vous dis !)

Et là, un petit survol flou de la bouffe :



Aujourd'hui c'est vendredi et j'voudrais bien qu'on m'aime.

Mais c'est mon dernier jour.

Bises à toustes, adieu et merde aux cuistres.

Votre dévoué pendant un paquet d'ans totodernoncourt.

28/06/2017
Des beaux, des puissants, des de l'artiste des doigts Jeff Pourquié pour la série des Psychopathes célèbres avec Rojzman Théa. Là, il s'agit, carrément, d'Adolf Hitler.
Artiste incompris, dictateur accompli.
Il s'en est bien tiré dans le fond, parce que artiste, ça paie pas bézef.

Voyez en cliquant clic l'image ci-dessus la belle page réalisée par un professionnel hors de prix réunissant élégamment avec toutes les techniques modernes en matière de pages web mis à notre disposition (nous, professionnels) tous ces beaux dessins.

À la rentrée (des classes) dans FLUIDE.
Matez un peu aussi les beaux crayonnés et études du même très fort Pourquié :
LES ÉPOUX WEST
&
LE DOCTEUR PETIOT

27/06/2017
... et on va s'arrêter là avec l'ami Witko.
Des beaux crayonnés bien poussés près à l'encrage de Nikola Witko. Clic ci-dessous.
Il s'agit des Concontes avec NENA à l'écriture des trucs, pour le Fluide 494 (concernant Jacques et le haricot...) et un autre, Peau d'Aï plus tard, toujours dans Fluide, hein, mais j'ai pas l'info.

Merci Nikola Witko.
C'est lui, Witko. Pas mal, hein ?

25/06/2017
Bien. Déjà une info Fluide exclusive.
C'est aussi la sortie en kiox du N°494.
Fidèle à ce qu'on lui demande tous les ans, Julien Loïs a réalisé une big couv.
Ci-dessous reconstituée (autre exclu : il y a une saucisse* sous le code barre).

* Oui, car, j'ai vu qu'il y a vaguement un jeu avec des saucisses de Morteau planquées dans ce grand dessin. Bon, ça ressemble plus à des saucisses qu'à des Morteau... Voyez ça sur le FacebookFluide.
Le sommaire (que d'exclusivités avant tout le monde aujourd'hui) :

23/06/2017
Yep.
Il y aura donc bien un tome 2 des NOUVELLES AVENTURES DE GAI-LURON.
Joie !
C'est donc en route comme en témoigne ce strip en construction et parce-que je vous le dis :
Réalisé par Pixel Vengeur (prononcez Pix) et quelqu'un d'autre, dont le nom sera révélé en grandes pompes de clown lors d'une fête organisée pour l'occasion au Stade de France (le taulier, ce prince, ne regardant pas à la dépense pour les belles éditions Fluide Glacial). Quelques noms de célébrités de l'écriture circulent déjà bien-sûr, tels que Edouard Philippe, Marc Levy, Franky Baloney, Fred Felder, Anton Tchekhov, Catherine Lara, Gilbert Collard...
Ce second tome (ce sera sans doute un second) sortira de nos imprimeries cambodgiennes début 2018.


* Ça sonne comme un titre, ça...
Les nouvelles aventures de Gai-Luron - TOME 1
GAI-LURON SENT QUE TOUT LUI ÉCHAPPE...
48 pages
10€95
PIXEL VENGEUR + FABCARO
21 septembre 2016

18/06/2017
on a pris ça aussi.
Une étude en couleurs de petits personnage mignons à très gros attributs sexuels masculins plein de couilles.
Ces mignons-là seront les vedettes d'un nouvel épisode de Space Serenade (avec Bernstein) intitulé OVNI TENDER, bon titre.
Bientôt dans Fluide.
Rappel :
SPACE SERENADE Épisode 1
64 pages
14€
CLAUDE COMÈTE + NIKOLA WITKO
19 août 2015

15/06/2017
du coup on fourre le nez dans la corbeille et on récupère des trucs.
Y a pas de petites... Ouais, bon.
Ce sont, alors, des études de personnages par exemple.
Des crobards de gars et de dames qui serviront très sans doute à l'élaboration des CONCONTES écrits avec NENA ou alors à tout à fait autre chose. C'est bien possible.



Voyez et mettez-vous au boulot.

13/06/2017
Eh ben ça peut pas nous faire de mal !
C'est à la galerie Huberty & Breyne à Paris 1.
Le titre de l'exposition des jolies choses poétiques et douces et colorées de Philippe Vuillemin c'est Le meilleur de lui-même.
Allez-y et revenez, les yeux plein d'étoiles. Les poches vides d'avoir acheté de quoi enluminer entrée, salon et chiottes. Allez-y, on vous dit !
Vernissage, le jeudi 15 Juin à partir de 18h30.
Exposition du 16 Juin au 2 Septembre 2017.
HUBERTY & BREYNE GALLERY PARIS
91 rue Saint-Honoré
75001 PARIS

+33 (0)1 40 28 04 71

Du mercredi au samedi de 11h à 19h

contact@hubertybreyne.com


Le petit pitch de l'exposant :

Philippe Vuillemin est de retour et frappe toujours aussi fort. Depuis deux ans, il réalise un dessin hebdomadaire pour accompagner l'interview qui clôt le magazine satirique Charlie Hebdo. Un entretien sérieux illustré par un trait d'esprit dont seul Vuillemin a le secret.
La galerie Huberty & Breyne a le plaisir de passer l'été en présence d'une sélection des meilleurs dessins réalisés dans le cadre de cette rubrique et d'une vingtaine de rébus savoureux d' À la recherche du temps perdu. Vous avez bien entendu : Vuillemin n'a rien trouvé de mieux que d'imaginer Marcel Proust avoir rédigé une première version de son chef-d’œuvre sous la forme de jeux d'esprits hauts en couleurs.

À venir découvrir de toute urgence ! Le dernier rempart au politique­ment correct, aux idées reçues et à la mélancolie.

12/06/2017
Oui, alors, oui, les photos ont tendance à être un peu les mêmes ces temps-ci.
Deux bêtes raisons à cela :
1. J'ai pris peu de photos car j'étais mal placé et accompagné d'une sublime créature qui réclamait fort mon attention.
2. J'ai pris peu de photos parce que j'avais pas le cœur à ça, les copains. Je venais de perdre, non pas mes parents, mais un être cher.
Les deux gars, sinon, ils sont bien ! Ça joue, hein ? Si, si !
Charles Berberian, le charmant Charles, était là lui aussi pile en face de moi, quoiqu'un peu flou... Trop près. J'étais ému.

10/06/2017
Si. Elle est pas mal du tout. Pas trop floue. (ouf)
Pix lorgne très fort sur les rognons devant lui passant. C'est Fred qui les plats passe...
Bon, oui, c'est le dernier bouclage en date... s'il y a une autre date, quelqu'un vous dira.
Moi, je m'en bats les rognons.
Bonnap.

08/06/2017
C'était mardi au Bougainville (rue de la Banque, Paris), oui c'est de la pube. Allez-y.
Alors, on était un million. C'était bien ça. Y avait de l'auteur talentueux et du taulier...
En face de moi, cet être spécial, ce génie qu'on espère, qu'on rencontre et qu'on y croit pas. Sauf si on est vigilant. Je l'étais (ce soir-là) : DANIEL GOOSSENS !
Love lui !
J'ai passé une bonne soirée. Merci.
Mon dernier bouclage (cf. le titre). A bah je chouine, oui, mais, hein, c'est pas rien... bande de.

Bisous à toustes !
Une bonne soirée, donc, c'était parfait. Ah... arh... peut-être, si, quelque chose de toxique dans un coin. De nocif dans l'air, hélas... dommage.
À part ça, oui, bien, super la joie dans l'amitié toute simple, à l'image de cette image de Fred (le jeune Felder) au centre de cette scène multipliant les rognons !

02/06/2017
Un plan plongeant sur son boulot de fourmi.
Une case (UNE SEULE) de la planche de Pete Best (Thiriet au scénar.) éditée page 83 du Fluide 493, en kiox depuis hier 1er juin 2017.
Vous voyez le boulot que ça représente, payé une misère ?
Vous voyez bien ? (clic ↑)

01/06/2017
Je suis bien plus rapide !
Celle-ci, elle est bien rigolote, non ?
Hein, t'en dis quoi ?
Merci Jean-Paul ROYNETTE
Écrivez comme des folles à : movida@fluideglacial.com

31/05/2017
Un monde parfait mis en musique par Thiriet.
Un monde parfait mis en image par Thiriet.
Un monde parfait animé par JEAN-MICHEL THIRIET !

Voyez ses deux pages PARADIPOLIS (66 & 67) dans le Fluide 493 ce mois-ci...
Restons positifs. Aimons la vie. Célébrons-là. Buvons un coup. Puis prenons un avocat.
Grand écart : LA REINETTE DU VIGAN par le même impayable Thiriet.



On avait déjà diffusé ça dans le coin...

30/05/2017
Le très photogénique YVES FRÉMION, nos plus respectables lecteurs les moins cataractés voient bien de qui on parle, se présente (encore, oui) aux élections législatives. Celles du 11 juin 2017 prochain.
Écolo il l'est (son député est Duflot, dans la 6e, circonscription hein, de Paris - 75), son jean est en chanvre bleu et ses mains dans ses poches. Ses moustaches sont, tout comme ses doux cheveux, en éponge naturelle et ses lunettes en chocolat équitable. La chemise, elle, est intraçable... Nathalie, sa collègue, en reste bras croisés.
Le temps d'une micro-sieste et il sera temps de voter, les copains.
Yves, dans un restaurant du onzième (arrondissement, cette fois) de Paris vers 2013/2014, je sais plus. C'était un bouclage, of course.

29/05/2017
en tout cas, relâche un peu.
Comme je me trouvais propriétaire d'une petite quinzaine de jours off, ben je me suis dit comme ça : si je faisais le tour du monde histoire de trouver un endroit où pourrait se dérouler le prochain bouclage ? Hm... m..? 
J'étais juste en Miles, aussi me revoilà comme il y a deux ans dans les Antilles, Guadeloupe. Dont j'ai pu faire le tour.

Deux lieux ont particulièrement retenu mon attention selon quelques critères basiques requis pour ce genre d'événement : éloignement relatif des voisins, bonnes bouteilles, bonne bouffe, capacité d'accueil, grande patience du patron.

1. La Touna, le nez dans la mer des Caraïbes. On dégustera langoustes, chatroux, lambis, vivaneaux, poulets, ouassous, marlin et quelques autres délicats trucs.
Beau plancher, confortable on peut y dormir sous certaines conditions (autour de 4,32g).

2. Un autre, le Coco Café, Porte D'enfer, croisement Atlantique/Caraïbes. Les langoustes y sont aussi de la fête selon le bon vouloir se bouger des pêcheurs du coin qui n'ont pas toujours que ça à foutre, de pêcher.
Attention : Les piafs du coin se servent directement dans votre assiette ! Faut faire avec.

Pour dormir ici, la plage. Voilà, c'est simple. Si petit frimât nocturne (ça peut quand même friser les 23° vers minuit-une heure), les sargasses échouées feront un délicat et douillet couchage. Bon, ça pue méchant mais enfin, il sera "tard", hein ?

Pour les auteurses : prévoir crème solaire indice 50 et d'aimer le rhum.

J'attends maintenant rapidement un avis, un choix, de la nouvelle et éclairée taulerie en chef de Fluide Glacial.
J'ai bon espoir, si, si, j'ai bon espoir. Globalement...
Autre lieu possible, mais terrasse un peu près de l'eau quand même...

28/05/2017
Je t'aime. Même si, tu sais, ordure, je t'aime...
Le village d'Artas revendique être le « berceau de la Fête des mères ». En effet, le 10 juin 1906, blablabla...

12/05/2017
Tiens, bah oui, c'est pile la date de sortie en kiox du 493 de Fluide. On a du bol.
La couv, un revenant ici, c'est Chauzy et c'est beau.
L'histoire derrière, c'est un bouquin. Un bouquin de Pelot. Pierre Pelot. Le papa de Dylan, ouais...
L'été en pente douce, les amises, c'est pas de la merde. C'est de l'Amour.
C'est un film aussi. En couleur.
Le premier juin 2017, oubliez pas !
Tiens, une première page (la 7, du Fluide 493.)

10/05/2017
des vrais !
Tiens, andouille, Thiriet qui a la plume alerte comme tu as, va savoir, la plerme alute. Bien-sûr que ça ne veut rien dire, mais tu es là, à rien branler, sur internet...
N'as-tu pas mieux à faire ?
Bisou.
Allez, un autre (dessin) :

Écoutez

Une colonne à la Une
Une sorte de. Vous avez déjà vu quelques photos et il y en a d'autres qui arrivent.

Une sorte de, oui, car c'était une bouffe, une bonne bouffe, hein, mais juste une bouffe (très bonne). Pas de marges ! Putain... Je m'en remets toujours pas mais personne me demande ni mon avis ni de m'en remettre.

Il y avait Goossens devant moi, presque; à la gauche d'Isa qui était pile en face et je suis toujours très impressionné.
Pour la dernière fois, chouine-je encore un coup.

On avait dans l'idée, on, toute l'équipe du site de Fluide, de faire une sorte de courrier des lecteurs (la meilleure rubrique du monde dans un canard) version vidéo. Un modérateur fort professionnel répondrait à vos (vraies) questions à vous, lecteurs(e)s chéri(e)s.
Bon, on n'a pas eu les financements, ni les félicitations du jury, alors on a laissé pisser.
Voyez quand même l'espèce de "pilote" réalisé pour l'occasion :

(merci à Benjamin KAUFFMANN, comédien-chanteur qui prêtât sa tronche et sa voix gracieusement et c'est heureux sinon, même pas de pilote...)

Mais m'enfin ?
Plus de marges ou quoi ?
Les dernières datent du bouclage du 1er décembre 2016.
2016 aura t-elle eu raison AUSSI des marges ?
Non, bon, elles sont, relativité temporelle oblige, présentes dans le 489 de février 2017.
Mais depuis ? Que dalle. Pas un crobard.
Il s'est passé quoi chez Fluide ?
On sait pas trop, on était beurrés, va savoir...
Qui qu'est passé par là ?
Un récent taulier visionnaire arguant que, les gars, ça fait 40 ans, faut grandir... Les actionnaires, c'est des adultes, les gars. Vous voulez vivre jusqu'aux prochaines présidentielles ? Hein ?
Ou, tiens, un jeune auteur à succès nouveau qui craque déjà ?
On sait pas, on sait pu, on est perdu. C'est comme l'oiseau, qui vit d'air pur et d'eau fraîche, l'oiseauuuu... Hmm.

Un élément de réponse, maybe, sur l'image gît ci-bas... (ça craint quand même, hein !)

Du vécu : Le bouclage du 1er décembre 2016 (Numéros 488 & 489).
Un bien beau bouclage dans les formes, avec des gens merveilleux et inspirants, du bon manger, du bien boire beaucoup et de la musique à la fin. Un bien beau chant collégial que l'on ne voudrait pas du cygne. Pour rien au monde... LA ROUE TOURNE.
Que n'y étiez-vous pas !
Que n'y nous sommes plus !
Bref. On vous livre là la séance finale du beau chant en question, avant le tirage de rideau, rien que pour vous et brut de décoffrage. Attention les yeux/oreilles.

(Clic ↓)

Le 5 mai 2017 prochain, ce sera un peu moins pesant car vous allez aller (allez, allez !) voir et écouter (vous voyez) MICK&NUNC au BADABING. Ce sera vers 21H (s'ils sont à l'heure, sinon, plus tard).
L'un des deux autour du & est Thiriet.

et est en kiox, comme hier et comme demain, mais comme tout a une fin, même les plus belles histoires, magnez-vous le cul !
Et toujours garanti SANS MARGES ! (sauf pour LE/LA lecteur/e abonné/e élu/te. Veinard/e de lui/elle...)

et pour cause, c'est dans le Fluide Glacial Série-Or N°78 : TOUS MÉCHANTS ?!!
Sur les 6 millions d'exemplaires mis en vente, seul UN possède ce dessin margesque.
C'est le vôtre ? Faites-vous connaître !

18 octobre 1926 - 18 mars 2017.
Arrêtez de glousser ET inclinez-vous un peu.

les piles à vapoteuses, on sait pas.

L'immense John Hurt est mort aujourd'hui 27 janvier 2017 mais à Londres.
On se permet ici de faire ce léger hommage à un acteur de cinéma aussi génial que... aussi génial.

Une attention chaleureuse, un message de coolitude à toustes...

De 20h à à pu d'heure !
Vous êtes tristes et pas jouasses de ne pas être de la fête ? Appelez-nous ce soir :
06 18 95 72 73 / 01 40 03 97 41 (demandez Valentine. Mot de passe : coincoin.
Jusqu'à 23h.)
Allez, la bise.

PAN PAN PAN PAN PAN ! TAKATAKATAKK !!!

On est tous le 7 janvier.

Les copains de CHARLIE sont tombés par terre SOUS LES BALLES (putain, imaginez ça !) il y a donc deux ans.
Bon, c'est pas pour se vanter, mais on y pense.
On pense à eux.
Certains étaient carrément des amis.
Les autres des collègues avec affinités journalistes normalement libres.
Sauf que oui, non...

Et ils sont morts.
PAN ! PAN ! TAKATAKATAKK !

Une bise dans l'espace infini à leur mémoire immortelle...


On apprend le décès, hier, lundi 19 décembre 2016, du magnifique MIX & REMIX (Philippe Becquelin, qui s'amusait aussi à être suisse). Quelques jours après Gotlib... ça fait beaucoup. Trop. N'en jetez plus par dessus bord.
Pitié !
Une pensée sincèrement émue pour toute sa famille, ses proches.

Et, joie, fierté, bonheur, retombées diverses pour Fluide Glacial les belles éditions et l'auteur de l'œuvre, le very beautifull album de Jean-Christophe Menu - CHROQUETTES - est sélectionné officiellement par les bosss de la sélection officielle.
Un album qui aura pile un an alors.
Si vous poussez la curiosité jusqu'à cliquer sur l'image ci-dessous, vous verrez un peu du making of d'une partie de l'ouvrage où l'on cause portes-clefs.

Bonne journée.


Et c'est de la bombe (huhuhUmour !)

Et que ne vois-je pas ? Bon, je le vois bien en fait : sur une de ces grandes portes parisiennes qui offrent un accès suffisamment large aux appartements parisiens suffisamment exiguës, une tiote affiche toute faite main dont quelque chose dessus me dit quelque chose.
Je m'approche...

Même à 90° (ce qui est fort.)
Retrouvez l'ami Zozo de l'effrité du cigare Besseron dans le Fluide prochain.
C'est une exclu ça, du coup.

au dernier bouclage.
Tout comme Léandri.
Je me répète sans doute, mais : JOIE ! (bordel !)
On ne se lasse pas de ces gens.

Bruno Léandri sera là, présent.
Je teste un truc (pour voir un peu si vous passez par là) :
Posez votre question au camarade Léandri et, paf, il répond.
Faites-ça à cette adresse : blog@fluideglacial.com
On verra bien, hein...

Ou alors, vous avez vu aussi tout le reste. Le chat noir à gros longs poils, la poubelle à pédale, tout plein d'instruments de musique dont plusieurs à cordes. Les oliviers.
Comme moi.
C'est le bureau à THIRIET Jean-Michel.
C'était jeudi 13 octobre 2016 dernier. Depuis, c'est tout bien rangé.

Et vigilants et globetrotters et possèdent un appareil photo et le sens de l'humour situationniste.
Ils ont de plus notre adresse : blog@fluideglacial.com et/ou movida@fluideglacial.com et, enfin, ils en usent.
Merci à vous toustes !

Ceux que vous avez vu dans CHROQUETTES, pages 50 et 51.
Ils existent en vrai et les voilà là :

Mardi 8 mars dernier, c'était la journée internationale (des droits) des Femmes.

Ah, oui, non, ça rajeunit personne, c'est sûr. Ça ne tue personne non plus.

Ah ben, il se fait pas chier le Jérôme (Duveau) !

Page 2
Page 21