N°485 6 octobre 2016
» Édito | Images |
Fluide Glacial  Au revoir les enfants
Couv. : Monsieur Le Chien | 84 pages | 4€90
6 octobre 2016
  Monsieur Le Chien
Jusque là, tout va bien...
- Excusez-moi, nous avons un problème dans le cockpit.
- Le cockpit ? Mais qu'est-ce que c'est ?
- C'est une boîte à l'avant de l'appareil où on met les pilotes, mais là n'est pas le sujet.


Bonne lecture
Avec ce mois-ci dedans→ Aranega, Lindingre, Lefred-Thouron, M le Chien, Fioretto, Trapier, Dutreix, Bletner, Moureau, Felder, Cizo, Reuzé, Pochep, Bercovici, Thiriet, Berroyer, Terreur Graphique, Pixel Vengeur, Fabcaro, Pourquié, Rojzman, Casoar, Mahler, Youssef Daoudi, Annie Pastor, Salch, pluttark, Bernstein, Haudiquet, Libon, Yannick Grossetête, Vincent Capra, RV Fayol, Zanello, Moricio, Movida, Moog, Lehmann, Fingerman, Karabuluk,


Fluide Glacial Mensuel N°486
Fluide Glacial Mensuel N°484

l'Édito
Lorsque Monsieur Lechien m'a proposé cette idée de couverture un peu folle,
par Yan Lindingre
j'étais à l'autre bout du monde, à Acapulco précisément, en train de goûter à un repos hebdomadaire bien mérité. Le soleil finissait d'illuminer poussivement la banlieue mancelle grisâtre où gît ce semi-canidé, alors même qu'il hâlait mon corps sculptural alangui sur la Playa Caleta. Une main rivée à mon iPhone 12S gold & leather série imitée, l'autre cramponnant solidement un énorme cocktail "Sueño Loco" (1/3 de rhum, 1/3 de jus de papaye, 1/3 de champagne).
Parle plus fort, que je lui fais, j'entends rien !
Excusez-moi, mon seigneur et maître (je déconne pas, c'est comme ça qu'il m'appelle), mon HLM est en train de passer dans un nuage de pollution. Les conditions ingrates dans lesquelles je contrains ce pauvre diable à survivre (je verse ses droits d'auteur sur un compte bloqué depuis 3 ans) portent leurs fruits. Soumis à l'ascèse, le bougre a développé des capacités de création tout à fait surprenantes. Plus le corps est contrit, plus l'esprit tend à s'évader, à inventer, à créer !
J'ai trouvé une super idée, qu'il me fait. Je vais dessiner une une avec un crash aérien.
Nom d'un petit bonhomme en mousse ! Pourquoi n'y avais-je pas pensé plus tôt ? Voilà deux mois que les tremblements de terre, les cyclones, les glissements de terrain et autres déraillements de train reléguaient les infos générales au carré des brèves, au fond à droite derrière les sudoku. Les quotidiens faisaient tous leurs choux gras des grandes catastrophes et nous, nous nous entêtions à balancer du tirelipimpon sur le chihuahua, pouète pouète tagada, tire donc sur mon petit doigt... Banco, que je lui fais.
Content que ça vous plaise, mon bon maître, qu'il me répond. Tu viens d'inventer un nouveau concept, mon pote : "le catamor" mot-valise formé par la fusion des mots "catastrophy" & "humor". Oh ben non, qu'il me répond, c'est vous qui venez de l'inventer. Pas faux, lui rétorqué-je avant de lui raccrocher à la truffe. Je vidai d'un trait mon verre et plongeai derechef dans l'eau turquoise de la baie, non sans avoir lancé crânement à Sabrina : "Putain, j'ai bien bossé, moi, aujourd'hui." Conclusion :
Le malheur des uns fait la richesse des médias.

P-S : Merci, mon chien.
Commandant

 Quelques images qui bougent du bouclage du 1 septembre 2016
 Vidéos de bouclage : totodernoncourt
 Quelques photos du bouclage du 1 septembre 2016
 Photos de bouclage : totodernoncourt