480 5 mai 2016
» Édito | Images |
Fluide Glacial  Un chasseur sachant sachier... euh...
Couv. : Guillaume Bouzard + Fred Felder | 84 pages | 4€90
5 mai 2016
  Fred Felder
Parigot mais presque...
Quand mon père sortait un peu plus tôt que d'habitude du troquet, il se faisait un coup de chasse avec ses copains.
- Tu sais pourquoi c'est bien la chasse, fils de con (il m'emmenait parce que le soir je l'attendais à la sortie du bar, il voulait pas que je traîne dans la rue. Responsab' )
- Nan p'pa
- C'que t'es con. C'est parce que c'est un truc que qu'on recohèse avec la nature.
- Tu veux dire que tu commu...
- Nan, abruti, je COHÈSE !
- P'pa, j'ai un peu peur et froid et pis tes copains, on les entend plus trop...
- C'que t'es con. On dirait ta mère... ou ta sœur... j'sais pu. Nan, j'ai juste tiré un coup en l'air... On dirait vraiment ta sœur ! PAN ! HAHA !

- Après c'est flou, mais je sais qu'on a pas mangé de lapin le lendemain.

Bonne lecture
Avec ce mois-ci dedans→ Aranega, Bérénice Lindingre, Trapier, Lindingre, Lefred-Thouron, Édika, Trapier, Felder, Cizo, Terreur Graphique, Bernstein, Tiriez, Baumann, Ostermann, Pierre Place, Joseph Safieddine, Gustave Kervern, Mo/cdm, Félix Moureau, El Diablo, Dutreix, Bletner, Casoar, Pix, M. Le Chien, Salch, Waldeck Duroc, Pourquié, Witko, Houssin, Texier, Jackie Berroyer, Grosse Tête, Haudiquet, Libon, Moricio, Oncle Gilbert, David Vandermeulen, Bonanza, Nadia Khiari, Berberian, Movida, Julien/cdm


Fluide Glacial Mensuel N°481
Fluide Glacial Mensuel N°479

l'Édito
Le 9 avril dernier, je suis devenue madame Yan Lindingre.
par Yan Lindingre
En bonne épouse, j'ai l'intention de mettre un peu d'ordre dans cette vieille maison qui est désormais la mienne… J'en connais qui vont râler, bousculés dans leurs habitudes de vieux garçons, mais je sais qu'ils seront de mon avis sur un point : seule une femme peut faire le ménage. J'ai décidé de profiter du printemps pour ouvrir en grand les fenêtres. Un vent de liberté va souffler sur Fluide Glacial, et pour une fois, ce ne sera pas un pet.
J'en conviens, astiquer ce gros machin pour qu'il retrouve son lustre d'antan ne sera pas tâche aisée, mais j'ai de l'expérience, mes deux années passées à faire briller Grosporc (votre supplément tendance aujourd'hui disparu) et tenir le balai de Yan en témoignent. Certes, il me faudra du temps pour venir à bout de la poussière accumulée depuis 40 ans et j'aurai besoin d'aide, mais j'ai beau être une jeune mariée, je ne me fais pas d'illusions. Je sais que si je veux changer quelque chose dans cette maison, comme une ampoule par exemple, inutile de demander à mon mari de le faire. Cela prendrait plusieurs semaines et je devrais essuyer de nombreux refus avant qu'il se décide à bouger ses fesses...
En plus, à la fin, il faudra le féliciter… Non merci, mes ampoules, je les change moi-même ! Soyons réalistes, Fluide Glacial ne pourra pas changer sous l'impulsion d'un homme.
D'abord, parce qu'ils réservent leurs impulsions pour leurs sorties entre "potes", ensuite parce que le temps presse et que nous avons assez attendu. Les femmes représentent la moitié de la population, il doit en être de même dans le 9e art ! Regardez mes lèvres… Que disentelles ?
Non pas ça, bande de vieux lubriques ! Elles disent : "Cela suffit les petites bédés entre mecs ! Ras-le-bol de vos gags goût macho ! L'heure de la révolution séquentielle a sonné ! Ce journal c'est la Bastille et je viens de la prendre ! Mesdames, mesdemoiselles, la porte n'est plus ouverte, elle est enfoncée ! Envoyezmoi vos oeuvres, vos manuscrits, vos idées, même les moins folles et, ensemble, nous célébrerons notre libération, nous raserons ces vilaines moustaches et changerons le visage de la bande dessinée !" Vous avez sous les yeux la première page de ma cathédrale de papier où vont bientôt résonner les cantiques à la gloire du génie féminin.
"Une nénette aux manettes", ce n'est plus une plaisanterie de fin de bouclage… C'est aujourd'hui une réalité… C'est moi qui dirige Fluide Glacial.
BÉRÉNICE LINDINGRE
Rédactrice en chef de Fluide Glacial

Au moment où nous imprimons ces lignes nous apprenons la disparition de notre chère collègue, qui s'est éteinte alors qu'elle n'avait pas quarante ans, électrocutée en changeant une ampoule dans sa salle de bains. Plus qu'une collègue, c'était ma femme. Repose en pets ma chérie, heu pardon, en paix ma chérie.
YAN LINDINGRE
Nouveau Rédacteur en Chef de Fluide Glacial

 Quelques photos du bouclage du 7 avril 2016
 Photos de bouclage : totodernoncourt