467 7 avril 2015
» Bonus | Édito | Images |
Fluide Glacial  Putain, 40 ans !
Couv. : Gotlib | 196 pages !! | 9,95€
7 avril 2015
  Gotlib
On n'a pas tous les jours quarante aaaaaans !
Un numéro anniversaire, ça se concocte, ça se mitonne, ça s'usine longtemps à l'avance. Un sacré chantier, c'est moi qui vous le dis. Et un chouette résultat, isnt'it ?
Ouh ouh !
Je viens d'apprendre (Wikipedia, j'ai rien recoupé par flemme et parce qu'Internet ne ment jamais) que le mot PUNAISE vient du latin (bas latin dit Wikipédia qui se la pète un peu, là) : putinasius, « qui sent mauvais », lui-même construit à partir de putere (« puer ») et nasus (« nez »).
Alors non pas, je suis latiniste du côté de mon oncle Jules, qui "pue du nez" mais bien qui "pue DANS le nez".
Je précise pour les rares non-latinistes planqués dans notre lectorat.
Sachez que la punaise est un insecte piqueur, à la base de tout ça.
Je vous laisse découvrir POURQUOI la punaise sent VRAIMENT mauvais en vous invitant à jeter encore un oeil à la couv. sise à gauche.

Sinon, bon, c'est aussi une sorte de clou à tête large et on arrête de rigoler.
Avec ce mois-ci dedans→ Aranega, Gotlib, Goossens, Lindingre, Solé, Pétillon, J-P. Dionnet, Margerin, Jochen Gerner, Duveau, Julien Loïs, Fioretto, Haudiquet, Léandri, Isa, Reuzé, Pochep, Pixel Vengeur, Julien/cdm, Vacaro, Florence, Cestac, Libon, Rémi Malingrëy, Fabrice Erre, Fabcaro, Plonk & Replonk, Yassine, Toma Bletner, PAscal Rabaté, Michel Onfray, Witko, Planchon, Berberian, Michaël Kael, Hervé Bourhis, Elsa Barrère, Francis Kuntz, Étienne Davodeau, Thiriet, Bouilhac, Raynal, James, Gustave Kerven, Mahler, Arthur de Pins, Blutch, Noël Godin, Trapier, Baumann, Zanello, Eddy Mitchell, Geluck, Hervé Pauchon, Besseron, J-C. Menu, Mix & Remix, Richard Lornac, Christophe Alévêque, Belom, Bouzard, Ferri, MAtthias Lehmann, Numa Sadoul, Defeil de Ton, Lécroart, Mathieu Sapin, Les Guignols, Sanlaville, Thiellement, Winshluss, Felder, Cizo, Bénika, Hugot, Anne-Sophie et Marie-Aldine, Girard, Alexandre Astier, Zoé, Tronchet, Monsieur le Chien, Elsa Barrere, Bruno Heitz, Martin Veyron, Lewis Trondheim, M. Vandermeulen, Édika, Bertail, Jampur Fraize, Moog, Pierre Pelot, Devig, Mo/cdm, Lefred-Thouron, Chauzy, Bastien Vives, Coyote, Moragan Navarro, Alain Chabat, Chris Esquerre, Charlélie Couture, Joan, Boris Mirroir, Joan, Éric & Quentin, Gaudelette, Solé, David.B, Willem, Tignous, Cabu, Charb Wolinsky, Honoré, Luz, Berroyer, Dutreix, Ravard, Larcenet, Léandri, Berth, Bernstein, Le Borgne, Foerster, Terreur Graphique, Nat Mikles, Salch, Pierrick Juin, Albert Algoud, Jack Lang, Lisa Mandel, Houssin, Sattouf, Casoar, Texier, Camille, Binet, Pluttark, Sourdrille


Fluide Glacial Mensuel N°468
Fluide Glacial Mensuel N°466

l'Édito
40 piges
par Gotlib
Il fut un temps où j'étais plus jeune qu'aujourd'hui. Pour donner un exemple qui, comme chacun sait, vaut mieux qu'un long discours, il y a quarante ans (c'est à peine croyable), j'avais une quarantaine d'années de moins qu'aujourd'hui.
En ce temps-là, avec cette fougue que l'on attribue à la jeunesse, je me lançais volontiers dans diverses aventures parmi lesquelles figure en bonne place la fondation d'un magazine somptueux, celui-là même que vous avez entre les mains et que vous lisez avec passion, de jour comme de nuit, quelle que soit l'heure, et la bave aux lèvres (car comme le dit la sagesse populaire "Il n'y a pas d'heure pour les baves"). Je me souviens non sans une certaine nostalgie que j'avais entraîné dans l'aventure mon vieux camarade de régiment Jacques Diament qui en jubilait au point de ne pas faire attention au Schmit & Weston M57 velours côtelé que je lui pointais vers la tempe.
Mais, me demanderez-vous, de quel magazine s'agit-il ? A cela j'aurai deux réponses. Sans la moindre hésitation la première réponse est le magazine Fluide Glacial. Je pourrais vous fournir une deuxième réponse qui serait "Arrêtez un peu de m'emmerder avec vos questions". Mais je n'irai pas jusque-là. Le premier exemplaire de ce bijou vendu 5 francs (en ce temps-là la vie était plus belle et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui et l'euro n'existait pas encore).

Ce Journal-Etalon est né il y a exactement 40 ans, pile.

Et par une extraordinaire coïncidence, je suis né exactement en même temps. Au jour d'aujourd'hui, comme dit Jean-Luc, moi qui vous cause, si Fluide Glacial remontait le temps jusqu'au Numéro Un, je ferais pareil et donc j'aurais zéro an. Ça prouve que l'on peut dire n'importe quelle connerie qu'on soit vioque, jeune, ou bien pas né, pire qu'un pied de porc.
Mais je pense arrêter là ces banales considérations. Continuez à lire ces pages dont l'intelligence n'a d'égal que l'humour qui en jaillit à chaque ligne. Je vous donne rendez-vous quand Fluide Glacial aura 40 ans de plus et moi aussi car j'ai toujours une tendance à un optimisme forcené.
Le Patron

 Quelques photos du bouclage du 5 mars 2015
 Photos de bouclage : totodernoncourt