446 Août 2013
Fluide Glacial  NUMRO 446
Couv. : Jean Solé | 100 pages ! | 4,90€
Août 2013
  Jean Solé
Sea, Sex and Sun
Ouais, ouais
Tout est dans le titre, les amis !
Avec ce mois-ci dedans→ Reuzé, Aranega, Mo/cdm, Terreur, Bernstein, Frémion, Leborgne, Pinet, Thiriet, Fioretto, Trapier, Relom, Sourdille, Pelot, Chauzy, Erre, Fabcaro, Marwanny, Pipocolor, Camille, Daïkon et Bob, Dylan Pelot, Pixel, M. Le Chien, Larcenet, Lindingre, Bouilhac, Raynal, Pluttark, Planchon, Oncle Gilbert, Haudiquet, Casoar, Zoé Thouron, Houssin, Libon, Zanello, Hugot, Dr. Vandermeulen, Julien/cdm, Nat Mikles, Léandri, Jampur Fraize, Édika, Plonk & Replonk, Lefred-Thouron


Fluide Glacial Mensuel N°447
Fluide Glacial Mensuel N°445

l'Édito
Sea, Sex and Sun
par Yan Lindingre
Bon, concrètement, le mois de juillet est déjà bien entamé et chez moi, je sais pas chez vous, cher lecteur, il pleut comme vache qui pisse. Voilà qui est réglé pour ce qui est de "SUN". N'en parlons plus.
Voyons "SEA"... Comme je dis toujours, avec des "sea", on mettrait Paris Hilton en bouteille ! Parce qu'ici, voyez-vous, c'est la crise. Alors la baignade, c'est plus balpeau que drapeau vert. Remarquez, quitte à se les geler, autant qu'on soit aussi dans la dèche, comme ça le tableau est complet n'est-ce pas (conf : Brueghel l'Ancien "Eté de merde à Volendam" 1559). Hollande, lui, il s'en fout, il fait trempette gratis à Brégançon. Alors que moi, pour aller voir la grande bleue, même en Hollande où elle est plutôt grise, ça me coûterait aller-retour 300 euros de tortillard (200 bières pression tout de même !) au bas mot et même en basse saison. Ou alors, il faudrait que je me fade du co-voiturage avec un gros concupiscent.
A propos de con, à propos de cul... Venons-en au "SEX" ! Autrefois, on appelait ça le "café du pauvre", la partie de galipette. Même quand on tirait le diable par la queue, il y avait toujours un petit morceau de tarte aux poils ou de jambes en l'air à se mettre sous la dent. Ben au jour du jour d'aujourd'hui, aussi ça, y a même plus. Si t'as pas du gel sur la tignasse, une gourmette en argent avec un prénom américain dessus, un appareil dentaire en inox dernier cri et une belle Mobylette de marque, tu n'as plus accès aux foufounes des filles. Forget, coquillages et crustacés !
La moule s'est fait la belle avec le barbeau.
Sur la plage abandonnée, c'est mégots et papiers gras, tout au mieux un vieux pédalo esseulé qui coule même pas des jours heureux. Et puis de toute façon, on a dit qu'y avait pas de plage dans notre histoire pas drôle. Alors l'autre jour, faute de sea, faute de sun, j'ai bien essayé d'aller en boîte de nuit dans mon village pour trouver quand même un peu d'amour (parce que dans le sexe, il y a aussi de l'amour, je vous ferais dire !).
Arrivé à l'orée de la piste de danse, j'ai fendu la foule et suis allé directement me planter devant une fille qui, sur des rythmes endiablés, simagrait de manière assez suggestive me semblait-il.
Je lui criai : "comment tu t'appelles" ? ! Elle me recria : "Va te faire foutre Ducon" ! Je lui rerecriai en appuyant ma réplique par un clin d'oeil complice : "Comment tu connais mon nom, chérie" ?
Et là, les videurs m'ont vidé.
Or donc je suis reparti chez moi (j'habite un coquet transformateur EDF à l'extérieur du hameau), la queue entre les jambes. Puis je me la suis mise sur l'oreille, ma biroute. Eh bien, figurez-vous que dedans on entend la mer ! C'est déjà ça.
Conclusion : qu'est-ce qu'on fait quand y a pas de sea, pas de sex et pas de sun ? Hein ? Je vous le demande...
Eh bien je vais vous le dire, moi : on se fend la terrine, nom d'une pipe !
Un exemple : il y a un mois, je commande à Jean Solé un dessin de couverture pour un numéro spécial "sea, sex & sun".
"Quel format" ? qu'il me demande à brûlepourpoint. Moi, pour déconner, je lui réponds : "30 cm de haut par... 1, 20 m de large." hahaha ! Evidemment, c'était une blague. Mais comme il n'a aucun humour, Jean Solé livre deux semaines plus tard un dessin aussi long qu'un bon gros pygmée du Congo ! L'équivalent en surface de 6 couvertures standard... que je vais lui payer le prix d'une seule.
C'est rigolo, non ?

Quelques pieces of extraits
 Quelques images qui bougent du bouclage du 18 juin 2013
 Vidéos de bouclage : totodernoncourt